EXAMENS TRANSVERSAUX : INFORMATIONS ET INSCRIPTION

Pour passer les examens transversaux, vous devez vous inscrire en ligne aux épreuves : accès en bas de cette page.

Merci de lire les instructions ci-dessous avant de vous inscrire.

Les examens transversaux font partie du contrôle des connaissances défini dans les habilitations et sont donc obligatoires pour valider le master.

Ils concernent :

Détail des épreuves : voir « Les épreuves » ci-dessous.

Ils entrent pour 20% dans le calcul de la mention avec laquelle est délivré le diplôme.

Ils ne sont pas liés au contenu de cours spécifiques mais visent à vérifier la capacité de l’étudiant-e à opérer des synthèses des savoirs et savoir-faire et à mobiliser les savoirs plus pratiques acquis au cours de la scolarité. Ils permettent également qu’une partie de l’évaluation se fasse selon des critères harmonisés, par rapport à un niveau général et selon des modalités égalitaires, tous les étudiant-e-s passant les mêmes épreuves corrigées par les mêmes jurys dans les mêmes conditions.

La multiplicité des formes d’évaluation entrant dans le calcul de la mention permet en outre de valoriser les capacités diversifiées des étudiant-e-s (aptitude aux approches plus théoriques ou plus pratiques…) : une validation qui ne privilégie pas à outrance un type unique de critères donne une chance plus large à chacun.

Les épreuves sont organisées 3 fois par an :

Si vous êtes en master 1, vous êtes autorisé-e à repasser les épreuves même en cas de succès pour tenter d’améliorer vos notes. Ainsi, si vous obtenez une note de 13/20 à la session de février-mars, vous pouvez repasser l’épreuve en juin pour tenter d’améliorer votre note. Dans ce cas, c’est la meilleure des deux notes qui est retenue.

Si vous êtes en master 2 il y a une session en mars-avril et une session de rattrapage pour chaque épreuve, soit en juin, soit en octobre :

Master 1 : 4 épreuves doivent être validées

Les épreuves de M1 visent à vérifier le niveau de connaissances dans la première et la deuxième langue étrangères ainsi que le niveau de culture générale sur de sujets larges permettant de faire appel à des connaissances acquises dans les différents cours. Ils testent la capacité à rédiger en temps limité un travail argumenté et construit, dans un français correct et exempt de fautes d’orthographe. 7 à 8 sujets (répondant à la diversité des cursus) sont proposés.

Master 2 : 2 épreuves doivent être validées

L’épreuve écrite théorique est, selon les cas :

Dans les deux cas, l’étudiant-e peut choisir ses angles d’approche, développer un argumentaire personnel : on n’attend pas un traitement exhaustif de la question mais la capacité à articuler intelligemment et de façon concise et précise des éléments d’analyse et de solution. Ce type de prestation corresppond à une situation que l’on rencontre dans la vie professionnelle.

L’épreuve orale pratique : elle vise à vérifier la capacité à mobiliser et à mettre en œuvre les savoir-faire acquis dans des situations concrètes : par exemple, en gestion de la culture, une question est posée à propos d’une situation professionnelle du type montage d’un spectacle. On attend de l’étudiant-e qu'il puisse présenter un budget, en préciser les lignes, savoir quelles sources de financements il peut solliciter, à quelle normes juridiques il doit se plier, etc. Ensuite le jury pose des questions complémentaires sur les aspects professionnels étudiés dans les cours, en gestion des RH, gestion financière, droit de la culture…

CALENDRIER DES EXAMENS ET SOUTENANCES
Examens 2012-2013 du mardi 24 au jeudi 26 septembre 2013 inclus. Le calendrier détaillé sera disponible dans l’Annuaire des enseignements en ligne de l’IEE, en y accédant via l’Espace étudiant-e-s de l’IEE (code fourni aux inscrits)
Examens et soutenances 2013-2014 le calendrier précis sera disponible dans l’Annuaire des enseignements en ligne de l’IEE, en y accédant via l’Espace étudiant-e-s de l’IEE (code fourni aux inscrits)

Elle se fait en ligne, selon les dates affichées dans le calendrier. Si vous ne vous inscrivez pas, ou vous vous inscrivez hors délais, vous ne serez pas autorisés à passer les épreuves.

RAPPEL La langue maternelle pour les étudiant-e-s étrangers ne peut en aucun cas être la langue dominante. Elle peut être prise comme seconde ou troisième langue. Le français ne peut pas non plus être une langue étrangère dans un diplôme français.

Vous ne pouvez pas changer de langue dominante à votre gré : si vous changez de langue dominante, il faut l’autorisation du responsable de votre diplôme ou de la directrice de l’IEE et vous devez repasser les épreuves correspondantes des transversaux en version et thème.

fleche